« Les Fleurs du Mal », de Charles Baudelaire

"Les Fleurs du Mal" de Charles Baudelaire

Victor Hugo à Charles Baudelaire : « Vos Fleurs du mal rayonnent et éblouissent comme des étoiles ».

Editée pour la première fois en 1857, cette oeuvre poétique sera jugée pour outrage à la morale publique et religieuse : sur les cent poèmes qu’elle contient, treize seront incriminés. Finalement, le tribunal ne retiendra que l’atteinte à la morale publique et six poèmes (« Lesbos », « Femmes Damnées LXXXI », « A Celle qui est trop Gaie », « Les Métamorphoses du Vampire », « Les Bijoux », « Le Léthé ») devront être retranchés. Le jugement ne sera annulé qu’en 1949 !

Charles Baudelaire (1821-1867) est le précurseur français du mouvement Symboliste, d’origine russe, dont les adeptes considèrent que le monde ne doit pas se limiter au rationnel et aux apparences, ce dernier devant être alors « déchiffré » à l’aide de symboles.


Ce recueil est ma nourriture poétique depuis l’âge de dix-sept ans. Peut-être n’aurais-je jamais eu l’occasion de lire « Les Fleurs du Mal » si j’avais arrêté mes études secondaires car, c’est en cours de Lettres, en classe de première, que me fut donner l’occasion de découvrir  ce chef-d’oeuvre ! Comme quoi, l’Education nationale n’a pas que des mauvais côtés…
J’emploie le terme de « nourriture » car, lorsque que je lis un poème de Baudelaire, je me sens comme étrangement « remplie », comblée. Même son nom de famille a quelque chose de particulier..

Les Fleurs du Mal poussent dans mon Jardin, Pas de poison en elles, Leur nectar est un délicieux Festin.

5 réflexions au sujet de “« Les Fleurs du Mal », de Charles Baudelaire”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s