Blog

Ce qui m’aura le plus marquée en 2020

Un crève-cœur ...tant d'animaux, d'arbres, de plantes, et d'êtres humains disparu.es ! Je rêve de visiter l'île-continent et m'intéresse de plus en plus à sa culture. Dommage que je ne raffole pas des longs trajets en avion ! J'avais des doutes sur son honnêteté depuis quelques temps, mais....on ne peut vraiment faire confiance à personne… Lire la suite Ce qui m’aura le plus marquée en 2020

Les différences entre les autres blogueuses et blogueurs passionné.es par la lecture et moi …

Contrairement à la majorité, ma saison préférée est le printemps, et non l'automne - bien que cette dernière soit la plus "artistique" à mes yeux (comprenne qui pourra...) ;   Je n'ai pas pu m'empêcher de commander le superbe livre que voici : Je ressens plus d'affection envers les chiens qu'envers  les chats ;  Je ne… Lire la suite Les différences entre les autres blogueuses et blogueurs passionné.es par la lecture et moi …

Un TAG pour mieux se connaître ! Qui est tenté.e ?

Mon animal totem : le loup Une cause qui me tient à cœur : l'écologie en premier, car sans ressources naturelles viables : plus de luttes ! Un lieu où tout est possible : mon imagination sans limites ! Une pensée qui me hante : "Pourquoi notre espèce se gâche t-elle ainsi ?" La mélodie qui me colle… Lire la suite Un TAG pour mieux se connaître ! Qui est tenté.e ?

Les spectacles que j’ai manqués, à mon plus grand regret !

Voici les œuvres scéniques que j'aurais aimées - j'aimerais - voir un jour ! https://youtu.be/mWkoD7mxako Le roman est excellent en ce qui concerne la forme, et le film de Roman Polanski est un petit bijou d'humour carnassier. Le rôle principal doit être un régal pour une actrice ! Si quelqu'un connait la superbe musique de… Lire la suite Les spectacles que j’ai manqués, à mon plus grand regret !

Littérature jeunesse et nostalgie. Souvenir 1 : « J’aime Lire »

Éditée depuis 1977 par Bayard Presse, la vue des magazines de la collection "J'aime lire" me renvoie dans le passé - un passé enfantin mêlant  excellents souvenirs et nostalgie - et oui, le temps passe....  "Ma cousine Carla", dégotée dans la chambre de ma cousine - alors abonnée à la revue - au début de… Lire la suite Littérature jeunesse et nostalgie. Souvenir 1 : « J’aime Lire »

Vous sentez-vous proches d’une célébrité ?

Lorsque je lis les entretiens donnés par Lana Del Rey, je suis souvent frappée par notre gémellité psychologique ! J'ai sélectionné des réponses, que j'aurais pu prononcer, à des questions posées par des journalistes !   Par contre, je suis bien plus passionnée par la psychologie  que par la philosophie, ah, ah... Vous sentez-vous sur la même … Lire la suite Vous sentez-vous proches d’une célébrité ?

Je viens de découvrir l’ASMR. Mon seul regret ? Ne pas l’avoir connue plus tôt !

D'abord, une explication concernant ce sigle s'impose :  https://youtu.be/_lz5i3oJums Cette méthode est si orgasmique que j'en redemande tous les jours !  Je suis tombée totalement par hasard sur une vidéo Youtube proposant cette pratique. Ma première réaction fut de penser "c'est quoi cette connerie ? !" en voyant une nana chuchoter face à sa caméra,… Lire la suite Je viens de découvrir l’ASMR. Mon seul regret ? Ne pas l’avoir connue plus tôt !

Absence de modèles féminins

Je partage totalement son avis !

Crazy for you

Quand je regarde en arrière, je m’aperçois que jamais la société m’a présenté des femmes comme modèles ou du moins en dehors de l’aspect esthétique.

Remontons à l’enfance, à l’école.
Ma mémoire n’est certes pas énorme mais dans mes souvenirs je ne me rappelle pas que l’école m’ait montré des parcours de femmes dans lesquels je pouvais me projeter. Seule Marie Curie semblait trouver sa place. Exception à la règle. Impossible de l’évincer. Par contre une multitude d’hommes m’ont été présentés.
Le roman national raconte l’Histoire par le regard masculin. Tout ce qui a été fait, ce sont les hommes qui l’ont réalisé. La femme était juste cette silhouette à côté du grand homme.

Avec du recul je me rends bien compte que la seule chose que la société attendait avant tout de moi était de me marier, d’avoir des enfants, de m’occuper de ma famille, de mon foyer

Voir l’article original 639 mots de plus